top of page
Rechercher

✏️ 𝐈𝐧𝐭𝐞𝐫𝐯𝐞𝐧𝐭𝐢𝐨𝐧𝐬 𝐡𝐨̂𝐩𝐢𝐭𝐚𝐥 𝐩𝐬𝐲 🖌️

Recréer le lien parent-jeune (jeune hospitalisé) le temps d'une séance artistique.

Moments parfois difficiles, parfois maladroits, parfois tendres ou violents. Souvent révélateurs d'une situation, d'une relation. Ma présence et la situation amène souvent de la pudeur dans l'expression verbale, dans les regards. Parfois le contraire. Alors les couleurs et les formes prennent le relais. Ils expriment autrement et se touchent sans s'approcher. Se tendent des outils, se conseillent, se félicitent... Aujourd'hui c'est le premier contact avec l'art pour le papa. Sa fille l'encourage. Au fil de la séance, je suis la spectatrice d'un changement d'émotions ou de situations. D'un rapprochement. Cela s'expriment parfois timidement, parfois plus clairement.

J'observe discrètement et je comprends une fois de plus pourquoi je suis là. Je me sens comme le petit colibri dans l'histoire de cette famille. L'art aura permis ce moment fort dans une situation difficile.

Pour eux, il restera une trace puisque chacun repart, l'un chez lui, l'autre dans les murs de cette hospitalisation avec cette œuvre partagée, symbole de retrouvailles et d'un moment intime dans un contexte qui ne l'est plus. Ce jour-là, la fierté se mêlera à toutes ces émotions. Merci à eux d'avoir jouer le jeu.

Par Marianne Talmon


7 vues0 commentaire

Kommentare


bottom of page